02/11/2021

Recruter un alternant : comment trouver le candidat idéal

Tout ce que vous devez savoir avant de recruter un alternant et proposer une expérience professionnelle enrichissante !

Au même titre que les stages, certaines réglementations sont propres à l'alternance et cet article vous permettra de mieux appréhender les possibilités pour recruter un alternant dans votre entreprise.How I Met Your Planet accompagne les entreprises à impact dans les premières phases de leurs recrutements. Après un focus sur le stage, c'est sur l'alternance que nous souhaitons porter à votre attention.

Les différentes aides liées au COVID ont favorisé le recrutement d'alternants dans les entreprises à impact, mais êtes-vous réellement prêt à accueillir un alternant. Ainsi on vous éclaire sur : vos possibilités de recruter en alternance, sous quel contrat, à quel coût, ce que cela signifie en terme d'organisation, et surtout quand il est le plus stratégique de recruter !

Recruter un alternant

De manière générale toutes les entreprises du secteur privé peuvent engager un alternant à condition que :

  • l'employeur prenne les mesures nécessaires à son accueil.
  • l'alternant soit déclaré aux autorités administratives.
  • l'alternant reçoive un salaire.
  • le nombre d'alternants pour un tuteur ne dépasse pas deux personnes.

Dans l'entreprise l'alternant à un statut de salarié et doit être supervisé par un tuteur qui le guidera dans ses missions. Le tuteur est responsable de l'acquisition des compétences liées au diplôme ou à la qualification préparée.

L’ALTERNANCE OUI !  mais sous quel contrat ?

La confusion est grande lorsque l'on parle d'alternance, car il s'agit d'un terme générique qui regroupe deux sortes de contrats : le contrat de professionnalisation et le contrat d'apprentissage. Avant de pouvoir recruter un alternant vous devez donc déterminer quel est le type de contrat QUI vous intéresse.

Le contrat de professionnalisation est réservé aux personnes suivant une formation continue, alors que le contrat d'apprentissage est destiné aux personnes en formation initiale. Pour faire simple, la formation initiale concerne les jeunes poursuivant des études afin de rentrer dans la vie active avec à un diplôme ou un titre professionnalisant (bac pro, cap, licence, master..). Alors que formation continue va permettre aux personnes déjà dans la vie active, qu'ils soient demandeurs d'emploi ou salariés, de développer leurs compétences et/ou leur employabilité.

=> Les contrats d'apprentissage ne sont accessibles qu'entre 16 et 29 ans, et au-delà de 30 ans lorsqu'il s'agit de travailleurs handicapés ou de personnes avec un projet de création ou de reprise d’entreprise nécessitant l'obtention d'un diplôme préparé.

=> Les contrats de professionnalisation sont accessibles aux jeunes actifs de 16 à 25 ans sans diplôme de l'enseignement secondaire, technologique ou professionnel. Les demandeurs d'emplois d'au moins 26 ans, et les bénéficiaires de l'ASS, l'AAH et ou du RSA (sans restriction d'âge) peuvent aussi accéder au contrat de professionnalisation.

Malgré leurs différences les contrats d’alternance ont un fonctionnement similaire.

L'ALTERNANT EST UN SALARIÉ

"le stagiaire n'est pas un salarié mais...", en fait "l'alternant est un salarié alors..." alors il bénéficie des mêmes droits et obligations que l'ensemble des employés.

Les réglementations et conventions internes à l'entreprise, ainsi que les dispositions législatives s'appliquent aux salariés comme à l'alternant. À la différence du stagiaire, l'alternant n'est pas liée à son entreprise par une convention mais bien par un contrat (d'apprentissage ou de professionnalisation selon les conditions présentées précédemment).

Il y a cependant 3 parties prenantes engagées dans l'alternance : l'alternant, l'entreprise et l'établissement de formation. Aussi l'alternant à la responsabilité de respecter autant les exigences de son parcours de formation et que les termes de son contrat et les règles de l'entreprise. Le rôle de l'université ou de l'école de formation est de vous accompagner dans les démarches administratives, de garantir une formation à votre alternant selon un calendrier établit au préalable et d'assurer la bonne communication et coordination de tous.

Qui dit contrat, dit durée de travail, salaire, missions etc. et le contrat de professionnalisation ou le contrat d’apprentissage n’engagent pas nécessairement aux mêmes conditions.De manière conventionnelle l'alternance se déroule en 2 ans mais selon la formation ou la situation de l'alternant cette durée peut varier entre 6 mois et 4 ans (voir plus d'information sur ...).

L'alternance est la conjonction d'une formation théorique et d'une formation pratique, le rythme est donc particulier et propre à chaque établissement d'enseignement. Par exemple le calendrier assez classique pour un étudiant en alternance est "1 semaine d'école puis 3 semaines en entreprise" et ainsi de suite de suite durant toute la durée du contrat, mais ce calendrier peut aussi être "2 mois d'école puis 2 mois en entreprise" ce qui est bien plus rare.

LE COÛT RÉEL DE L'ALTERNANCE POUR VOTRE ENTREPRISE

La rémunération

Avant le recrutement vous devez penser à la gratification de votre alternant, dont le montant minimum dépend de son âge, de son niveau de diplôme et du type de contrat. Un alternant sous contrat d'apprentissage peut se voir bénéficier d'une rémunération entre 27% et 100% du SMIC selon les conditions précédemment citées (âge et niveau de diplôme). Si le salaire minimum conventionnel est plus élevé que cette rémunération, le montant de la rémunération du stagiaire sera donc le salaire minimum conventionnel.

Un alternant sous contrat de professionnalisation peut prétendre à une rémunération entre 55% et 100% du SMIC (selon l'âge et le niveau de diplôme) ou 85% du salaire minimum prévu par l'accord de branche ou la convention collective s'il est plus favorable.

Les aides

L'alternance est une opportunité dans la construction d'une carrière. La formation et la rémunération de l'alternant sont à la charge de son employeur ce qui peut être effrayant pour l'entreprise, mais de nombreuses aides existent pour vous soutenir dans le recrutement.

Il existe plusieurs aides au recrutement d’alternant.

- les aides exceptionnelles post-covid.

- les aides exceptionnelles à l'emploi d'un alternant handicapé.

- les aides à l'embauche d'un alternant handicapé.

- la déduction fiscale de la taxe d'apprentissage.

Il y a également des aides spécifiques à chacun des deux contrats.

- Pour les contrats d'apprentissage uniquement il y a l'aide unique au recrutement.

- Pour les contrats de professionnalisation uniquement il y a l'aide à l'embauche des demandeurs d'emplois et l'aide forfaitaire pôle emploi.

LA PÉRIODE POUR RECRUTER UN ALTERNANT

L'alternance étant un programme de formation qui allie théorie et expérience professionnelle, le recrutement d'alternant (surtout quand il s'agit de contrats d'apprentissage) doit prendre en compte le calendrier universitaire / scolaire.

De manière générale les étudiants entament leurs recherches d'alternance à partir d'avril-mai car les alternances commencent pour la très grande majorité à partir de Septembre / octobre..

Nous vous conseillons donc de poster vos offres d'alternance 3 - 4 mois avant la rentrée pour éviter le recrutement dans l'urgence et afin d'avoir un certain nombre de candidatures pour pouvoir trouver le talent idéal ! Dans certains cas les étudiants ont jusqu'à deux ou trois mois suivant la rentrée pour décrocher un contrat d'alternance ou ils ne pourront poursuivre leur formation. Si vous comptez recruter entre Septembre et Novembre gardez en tête que les candidatures seront beaucoup moins nombreuses.

Enfin certains candidats peuvent s'y prendre très en avance car leurs recherches peuvent être très stressantes : l'intégration dans sa formation ou son master dépend de sa faculté à trouver une alternance. La candidature spontanée est alors un bon moyen pour eux d'anticiper et de commencer à chercher ! N'oubliez donc pas de regarder ces candidatures avec attention !

Nos services